• Un peu de rêve ...

    En vacances, la lecture fait aussi voyager.

    Un peu de rêve ...

    Un peu de rêve ...

    Persuadé qu’il n’y avait pas une femme sage, pour prévenir les infidélités de celles qu’il prendrait à l’avenir, il résolut d’en épouser une chaque nuit, et de la faire étrangler le lendemain.

    Quelque répugnance qu’eût le vizir à exécuter de semblables ordres, comme il devait au sultan son maître une obéissance aveugle, il était obligé de s’y soumettre.

    Un peu de rêve ...

    Le bruit de cette inhumanité sans exemple causa une consternation générale dans la ville.

    Un peu de rêve ...

    Le grand vizir, qui, comme on l’a déjà dit, était malgré lui le ministre d’une si horrible injustice, avait deux filles, dont l’aînée s’appelait Scheherazade.

    Un peu de rêve ...

    Cette dernière ne manquait pas de mérite et avait un courage au-dessus de son sexe. Elle était aussi pourvue d’une beauté extraordinaire, et une vertu très solide couronnait toutes ces belles qualités.

    Un peu de rêve ...

    Extraits des contes arabes : « Mille et une Nuits »,traduits par Antoine Galland


  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Juillet 2014 à 20:09

    C'est génial ! Cherry est juste MAGNIFIQUE ! Et je ne savais pas qu'elle s’appelait Sheherazade ?!

    En tout cas c'est juste ... Wow ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :